Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 23:22

Il faut impérativement que la joie de vous retrouver et celle de pouvoir à nouveau partage s'expriment ICI. L'oeil s'humidifie  simultanément à la fixation du sourire (les zygomatiques tiraillent par manque d'entraînement ).

Et là survient cette question : "mais pourquoi s'être privé d'un tel bonheur si longtemps ?"

 

Les besoins de solitude voire d'isolement se sont toujours fait ressentir. Ils se dosaient différemment avec des pauses bien plus courtes. Chacun adopte un mode de "survie" qui lui est propre et apprend à "doser" pour atteindre l'équilibre.

Certaines épreuves vous coupent de tout. Le "subi" et le "voulu" se cotoient, se mariant ou s'entrechoquant. Besoin de se préserver pour continuer à vivre, de se concentrer voire de se replier sur soi-même.

 

Le rapport à l'Autre ne s'est jamais  établi de manière anodine. L'Autre peut être l'ennemi comme il peut être l'Ami (tout comme son propre Moi- sensé nous "préserver"-peut  également jouer ces deux rôles antagonistes). La période de l'enfance, l'éducation, me semblent cruciales dans l'établissement des rapports à l'Autre.L'enfant donne tout avant qu'on ne lui apprenne que l'Autre peut être un danger...

 

J'aimerai être plus claire - mais...J'aimerai "témoigner" - mais...Toutes les barrières ne sont pas tombées, toutes les craintes ne se sont pas envolées. Le progrès est visible tout comme d'autres volontés et  d'autres clartés - mais...

 

Sans les "mais", la vie serait-elle "trop" facile...(ce qui m'amène à poser cette autre question : le "trop" existe-t-il vraiment dans sa version positive ...).

Bon allez il se fait plus que tard et il est vraiment temps que je m'endorme... enfin...

Bonne nuit...

Repost 0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 10:44

pause12022011mis.JPG

Bonjour à tous,


Il me semblait vous avoir annoncé que ce blog serait en semi-pause en février mais a priori l'article n'a pas été publié et je vous prie de bien vouloir accepté mes excuses pour cette "erreur"...

 

Vous êtes toujours là dans mon esprit, les petites pensées voletant ici et là ...Il n'y a que dans mes rêves qu'elles parviennent jusqu'à vous. La réalité, quant à elle, se mure dans un silence qui inquiète parfois...

 

Il serait trop long de vous en expliquer les raisons, j'attends, je rêve, désepère parfois et me contente souvent :)))

 

 

Si ELLE me permet de rester un peu plus devant l'écran d'ordi, c'est avec grand plaisir que je reviendrai visiter vos blogs sans oublier de répondre à cette longue liste de commentaires sans réponses...

 

Prenez bien soin de vous, profitez bien de chaque instant, de chaque mouvement (si, si:))) et à très vite

Repost 0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 17:22

Chaque jour elle mesurait sa chance

Il n'était pas ceci,  il n'était pas cela

Il n'avait pas ceci, il n'avait pas cela

Il aurait pu être ceci, il aurait pu être cela

Lui vivait comme ceci, elle comme cela

Elle voyait en lui des capacités qu'il n'exploitait pas

Elle voyait en lui des qualités qu'il ne s'admettait pas

Elle voyait en lui des comportements qu'elle enviait

 

Des sentiments gardés chacun de leur côté


Puis un jour, la sonnerie du téléphone

Des échanges de convenance

Soudain, les langues se délient, libération des non-dits

D'un passé commun, deux vies

D'apparence différentes et pourtant convergentes

Chacun prenant le temps de dire ce qu'à l'ordinaire il n'osait

Pour ne pas déranger, pour ne pas froisser...

 

Etait-il heureux, était-elle heureuse ?


Lorsqu'ils s'interrogeaient

Ils ne savaient vraiment répondre à cette question

Ils n'étaient pas totalement heureux mais pas malheureux pour autant

Ils étaient peut-être bien tout simplement

Le bien tout simplement permettait d'apprécier l'intensité du plus

Le bien tout simplement permettait de se dire que le bien était déjà bien par rapport au moins

 

Ils raccrochèrent le combiné satisfaits de tous ces mots échangés

Satisfaits de pouvoir relativiser

Satisfaits de ne plus se sentir seul chacun de son côté

 

Libérés de cette culpabilité d'éprouver

 


Repost 0
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 09:05

la-cle-mis.JPG

En écho au texte "la clé" publié par Gazou sur son blog lundi dernier

un thème que j'affectionne particulièrement

Repost 0
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 09:22

miss-carapace230509.JPG

Miss carapace ne sait plus dénouer les liens
Qui lui compriment les seins.
Etouffant ses rêves les plus communs
Ils l'empêchent de respirer

en toute liberté.
Mais que faire de ces liens
qui lui nouent l'estomac
Les délier, les relier

Les assommer

En faire des colliers

Elle ne le sait


Attendre

 une main

demain

 ou deux mains




Repost 0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 09:22

felix doommai 2010 (2)-copie-1

(Felix à droite et Doom à gauche dans le "spoutnik" )

 

Notre petit Doom nous a quitté hier, si faible qu'il ressemblait à un bébé, mort de vieillesse à  2 ans et quelques mois...Petit Doom c'était notre "petit dernier". Un deuxième rat que nous avions choisi pour tenir compagnie à notre cher Felix accueilli chez nous deux mois auparavant.


Il n'avait rien à voir avec notre "grand". Il était tout petit,  bien plus petit que Felix. Un poil étonnament doux comme une peluche. Mais un rat  bien plus peureux. Nous n'avons jamais réussi à l'apprivoiser comme le "grand "si proche de nous. Peut-être parce qu'il n'avait pas autant besoin de notre présence avec un grand frère à ses côtés...

 

Les rats domestiques sont comme des enfants et sont très intelligents. Il est facile de tisser des liens particuliers avec eux. Le petit dernier était embêtant, chiant même. Toujours à chercher l'aîné. Il nous arrivait bien souvent de mettre le hola lors des différentes bagarres : histoires d'ego (mâle dominant) et autres (ils se disputaient toujours les mêmes cabanes et couvertures). Rusé, usant de stratagèmes pour chiper les provisions du grand un peu naïf -  cela lui a d'ailleurs valu un moment d'obésité qui n'a pas aidé à prolonger son espérance de vie.

 

Nous nous demandions hier si Felix pouvait savoir que Doom était parti. Mon mari me répondait que non ...Pourtant hier soir, en regardant le match à ses côtés, il a pu s'apercevoir que Felix était différent : un peu speed, reniflant sans cesse l'air du salon : l'odeur de Doom n'y était plus.

 

Doom est parti avant Felix pourtant plus âgé et atteint d'une tumeur. Son départ laisse un vide étrange...même si ce n'était qu'un rat, pour nous il était bien plus que cela...

Repost 0
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 13:22

lacher-la-bride-240609mis.JPG

A quelques jours de l'effervescence de la rentrée

Un ciel d'été invite  papillons, chenilles et pommes du verger à danser

Lâcher la bride pour laisser corps et esprit buller

Encore un temps, en toute liberté

...

Repost 0
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 11:22

vivre-21042010-mis.JPG

Une étoile dans la cible

Une constellation à peine crédible

Un nuage d'espoir...

Loop


Merci Pénéloop pour tes mots

Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 11:22

visage-renouveau.JPG

Comme vous avez pu le constater,

le blog est en pause depuis plus d'une semaine.

Je ne parviens jamais à vous prévenir, je ne sens pas l'inertie venir.

Trop de choses qui tournent à l'intérieur, trop d'envies, pas assez de temps...

Il faut faire face à ses incapacités,

laisser le temps aux idées de germer, mûrir

pour retrouver la force d'un renouveau

Bientôt le printemps, le temps de la renaissance...

Repost 0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 10:44

visage-25102010-30x40.JPG

Encore un visage, dans un format plus grand (30x40cm).

Il me semble que c'est mon préféré de la série

Il m'apaise...

 

Je me souviens très bien lorsque je l'ai commencé

Je souhaitais exprimer quelquechose en lien avec la musique

la gaieté, la légereté

Des hésitations sur l'omniprésence de ce cercle

qui ne semblait pas être en rapport avec un instrument.

 

Mais aujourd'hui, pour avoir, de nouveau, des sommeils difficiles

Le regard porté sur ce visage est différent


La musique tourne la nuit de manière incessante

Si elle m'apaise le jour en rendant l'esprit et le corps plus légers

La nuit, elle m'insupporte et j'aspire au silence de l'esprit


Je  regarde ce visage différemment

Et j'y découvre encore une fois un message inconscient

Repost 0

Présentation

  • : Galerie SOLYZAAN
  • Galerie SOLYZAAN
  • : Bienvenue sur le blog d'une nana débordante d'imagination.... Les illustrations sont une véritable passion... Celles qui laissent s'exprimer les émotions... Fantaisies, espiègleries, facéties... Bonne humeur, images du bonheur, Je ne suis pas poète Mais avec les textes, je m'entête, Excellent moyen d'exorciser le manque de mots Heureusement, il y a des partages avec de vrais poètes et là c'est vraiment chouette !!!
  • Contact

Offrir des rêves

  L'Atelier de Mijoty  

banniere-mijoty.jpeg

    dont les bénéfices ont  permis

la réalisation du rêve  d'un enfant malade.

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères.


banniere-v-68771.jpeg

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères

Rechercher

hibou

Prénomènes

couvprenomenetbe

recueil disponible ICI

mamamiasapin16122011