Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 octobre 2009 1 12 /10 /octobre /2009 00:00


Je me souviens d'une phrase sur le blog de
Dana :
Conter fleurette sous un parapluie à baleines décalées
ça s'est transformé en conter fleurette sous une ombrelle en forme de fleurs...

"Le romain aimait parler de rosas loqui pour désigner un langage fleuri. Ainsi lorsqu'un jeune homme parlait d'amour à une jeune fille, il utilisait un langage fait de compliments gracieux , de mots recherchés, à la manière des poètes.
ce n'était pas une déclaration d'amour sincère et forte, mais une façon de faire la cour à une jeune fille dans le but d'attirer son attention ou d'en obtenir les faveurs par des mots flatteurs, séduisants, qui n'étaient pas ceux de tous les jours."

source : Anne POUGET - Le Pourquoi des choses 2

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2009 4 01 /10 /octobre /2009 11:58


Restons dans la lumière et le magnifique sourire du lapin Ultrabrite, un lapin tout en fantaisie qui prend soin de ses quenottes !!!
Je suis certaine que vous allez très vite comprendre le choix de ce prénom "Ultrabrite" ainis que celui de la fleur entre les dents....

Prenons soin de quenottes
Car les dents c'est important,
Sensibilisons dès à présent nos enfants
Pour que plus tard le Père noël
n'aient pas à trouver dans sa hotte
bridge, couronnes ou dents à pivot
en guise de cadeaux...
(sourires !!)

Partager cet article
Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 13:44


En ce deuxième jour de rentrée, voici la poule hurluberlu !!
La pauvre se conduit, parle et agit de façon excentrique, étrange, bizarre...
Il paraît que son comportement ne manque ni d'aisance ni de naturel.
Alors on hésite un peu : écervelée, étourdie, évaporée,extravagante et farfelue, fantaisiste, un brin fofolle, voire gaffeuse ???
Et si la poule hurluberlu était tout simplement tombée amoureuse de son instit', rires !!!

Certains linguiste pensent qu'hurluberlu vient de l'onomatopée (die Lautmalerei) anglaise 'hurly burly' qui évoque le 'tumulte' et le 'brouhaha' (das Stimmgewirr). (source : http://www.etymologie.info/~e/f_/fr-onomat.html)
En anglais : scatter-brain
 ou
crank.



Partager cet article
Repost0
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 12:22


Pourquoi dit-on 'minute papillon' ?
"Papillon" était le patronyme d'un serveur du "café du Cadran" à Paris, dans les années précédant la seconde guerre mondiale. L'histoire veut que l'établissement fût le lieu de rendez-vous de nombreux journalistes. Ces clients, toujours pressés, hélaient sans cesse le garçon de café par son nom: "Papillon, Papillon". Le serveur débordé répondait alors: "Minute, j'arrive!". Par la suite, l'association de l'appel et de la réponse a donné l'expression "minute papillon" pour indiquer à une personne pressée qu'elle peut prendre son temps.

Partager cet article
Repost0
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 14:38

Après la résilience voici de la joie et de la bonne humeur avec Ebaudy.

Ebaudir est un verbe qui tire son origine de l'ancien français bald signifiant joyeux. Ce verbe serait apparu au XIe siècle.
Réjouir, divertir ou égayer sont les verbes qui expriment le mieux l'action d'ébaudir.
Dans un emploi aujourd'hui assez inhabituel, on pourrait affirmer qu'un discours nous a ébaudis : un discours exceptionnel qui nous aurait mis en joie, d'excellente humeur par sa qualité ou l'originalité de ses propos.
L'utilisation pronominale semble à nouveau au goût du jour. Ainsi emploiera-t-on s'ébaudir dans le sens de s'amuser, se divertir, se distraire, se réjouir.

La découverte de ce mot me réjouit et j'espère que vous aussi...
Une journée à s'ébaudir de découvertes en découvertes c'est tout ce que je vous souhaite...


Partager cet article
Repost0
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 16:34
Le mois de juillet aura été pluvieux et frisquet et ce n'est pas beaucoup mieux pour les premiers jours du mois d'août.
Les gens que je rencontre me font remarquer que cela fera 3 ans que nous avons à subir les caprices du temps en juillet et en août en Finistère (après 2 années de canicule ...)
___________________________________________________________________________

Frisquet
est un adjectif  qui signifie "un peu froid". Il serait le diminutif de frais ou froid.
L'origine du mot viendrait du wallon frisque, froid, du flamand frisch, frais)
(source : http://www.larousse.fr/encyclopedie/nom-commun-autre/frisquet/53736)
En anglais, on le traduirait par "chilly"
Les synonymes : froid, rafraîchi
__________________________________________________________________________

L'origine du mot semble donc être la même que pour le mot "frisque" signifiant vif, gai et pétillant et qui du coup me fait penser à de la chaleur...curieux non ???
_________________________________________________________________________



"Le mois de mars doit être sec, - Avril humide et mai frisquet tien - Pour que juin tienne ce qu'il  promet."




Partager cet article
Repost0
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 13:14

Miss Frisque est pimpante, vive, fringante. Elle ne manque ni d'ardeur ni de bonne humeur !!
Guillerette, enjouée, pétillante et délurée, Miss Frisque dégage une énergie communicative...

___________________________________________________________________________________________________

Frisque
est un adjectif apparu au XIVe siècle, se prononçant
fri-sk'. Etymologie : lat. friscus, de l'allem. frisch, frais (voy. ). Source :
http://www.dicocitations.com/definition_littre/11143/Frisque.php
Il parait que par extension , il a pris aussi par métaphore le sens de "moineau".

____________________________________________________________________________________________________

"Dix jeunes femmes....Frisques, gaillardes, attrayantes"

Jean de La Fontaine

citation extraite de "Les Frères de Catalogne"



Partager cet article
Repost0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 13:28


Lors d'un départ en vacances, corps et  esprit s'agitent avec les préparatifs.
Ils s'enivrent, s'émulsionnent imaginant l'ivresse et l'extase des activités toutes proches.
Le corps devient plus léger comme aspiré par l'esprit qui lui s'est déjà envolé vers d'autres contrées plus ou moins éloignées.
La silhouette devient euphorique....

Mais au fait savez-vous comment le nom d'Etienne de Silhouette est-il devenu un nom commun ???

Etienne de SILHOUETTE (1709-1767) est nommé contrôleur des finances de Louis XV (équivalent de notre ministre des Finances tout de même !!) en 1759 grâce à l'appui de Madame de Pompadour.  
A l'époque, le Royaume de France était dans une situation économique désastreuse : l'Etat dépensait trop.  Etienne de Silhouette cherche à faire des économies et prend alors des mesures drastiques. Ses réformes, efficaces, sont d'abord approuvées.
Mais ses projets d'impôts sur les terres des nobles et de réduction des dépenses de la Maison royale lui aliènent  la cour.
Dès lors des esquisses de sa caricature réduites à un fil se multiplient sur les vitre : la mode est à la raillerie ! Il devint si vite impopulaire que 9 mois seulement après sa nomination,  Monsieur de SILHOUETTE ayant trop d'ennemis fut remplacé
Ses ennemis continuèrent à s'acharner sur lui et à ridiculiser son nom. "A la Silhouette" devint synomyme de "pas cher", " à la va vite" ou encore "inefficace"...
On parla aussi d"économies à la Silhouette", pour des économies de bouts de chandelle, d"habits à la Silhouette" pour des habits mal découpés, de "portrait à la Silhouette" pour des dessins réduits à quelques traits.
Peu à peu, "silhouette" pris le sens qu'on lui prête aujourd'hui : un portrait de profil découpé dans du carton noir puis l'allure générale d'une personne...

C'est enfin un petit rôle au cinéma ou au théâtre, où le figurant n'a que quelques phrases à dire.

Partager cet article
Repost0
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 20:23

"En tapinois", quelle expression charmante rarement usitée !!!

Cette locution adverbiale date du XVe siècle ou du XVIe siècle et désigne le fait pour une personne de quitter une pièce ou une assemblée  à pas feutrés.

La personne  s'éclipse discrètement, timidement, secrètement, subrepticement, en catimini, incognito, in petto,  à la dérobée, en cachette, sous cape, sous la table, sous le manteau , sans tambour ni trompette... En tapinois !!!

Par extension, la tournure s'applique aussi à un individu qui manque de naturel ou de franchise et qui agit par des voies détournées pour arriver à ses fins...

L'ancienne langue ne connaissait pas tapinois ; il paraît que ce mot est né au XVIe siècle ; on disait en tapinage, à tapin, qui se dit encore en Normandie. On est très tenté de dériver tapinois, tapinage, tapin, de tapi, et d'y rattacher le provenç. tapin, tapi, caché, obscur, et l'ital. tapino, misérable, infortuné, sens qu'avait aussi tapin en français [XIIe siècle : ] ; mais comment du participe tapi tirer des mots en n ? Cette objection, très grande, force à se reporter vers tapinus, humble, tapinositas, humiliation, qui avaient eu quelque usage dans le latin du moyen âge, et qui viennent du grec, humble, chétif, misérable. En tapinage a voulu plus d'une fois dire en chétif appareil, et ce sens s'est rapproché de celui de tapinois assez facilement, surtout avec influence de tapir. ( source : http://www.dico-definitions.com/dictionnaire/definition/27995/Tapinois_oise.php)

En anglais : on the sly,
En allemand :
klammheimlich

Partager cet article
Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 17:10

L'homme est le rêve d'une ombre
, je trouvais cette citation des plus séduisantes...
La citation dans sa globalité est la suivante :
"Ephémères, que sommes-nous ? Que ne sommes nous pas ? L'homme est le rêve d'une ombre".
Elle est extraite des Pythiques (v1 35-140), un recueil d'odes écrit à la gloire des vainqueurs des jeux Pythiques célébrés tous les 4 ans à Delphes pour commémorer la victoire d'Apollon sur le serpent Python.
Son auteur : Pindare, un poète lyrique grec (518-438 av. J.-C.) qui connut, de son vivant, un immense succès.
La vie serait vaine et éphèmère. Ephémère peut-être, vaine je ne crois pas...


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Galerie SOLYZAAN
  • : Bienvenue sur le blog d'une nana débordante d'imagination.... Les illustrations sont une véritable passion... Celles qui laissent s'exprimer les émotions... Fantaisies, espiègleries, facéties... Bonne humeur, images du bonheur, Je ne suis pas poète Mais avec les textes, je m'entête, Excellent moyen d'exorciser le manque de mots Heureusement, il y a des partages avec de vrais poètes et là c'est vraiment chouette !!!
  • Contact

Offrir des rêves

  L'Atelier de Mijoty  

banniere-mijoty.jpeg

    dont les bénéfices ont  permis

la réalisation du rêve  d'un enfant malade.

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères.


banniere-v-68771.jpeg

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères

Rechercher

hibou

Prénomènes

couvprenomenetbe

recueil disponible ICI

mamamiasapin16122011