Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 21:31

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre.
Que serais-je sans toi qu'un coeur au bois dormant.
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre.
Que serais-je sans toi que ce balbutiement.

J'ai tout appris de toi sur les choses humaines.
Et j'ai vu désormais le monde à ta façon.
J'ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines.
Comme au passant qui chante, on reprend sa chanson.
J'ai tout appris de toi jusqu'au sens de frisson.

J'ai tout appris de toi pour ce qui me concerne.
Qu'il fait jour à midi, qu'un ciel peut être bleu
Que le bonheur n'est pas un quinquet de taverne.
Tu m'as pris par la main, dans cet enfer moderne
Où l'homme ne sait plus ce que c'est qu'être deux.
Tu m'as pris par la main comme un amant heureux.

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes.
N'est-ce pas un sanglot que la déconvenue
Une corde brisée aux doigts du guitariste
Et pourtant je vous dis que le bonheur existe.
Ailleurs que dans le rêve, ailleurs que dans les nues.
Terre, terre, voici ses rades inconnues.

Louis Aragon, Le roman inachevé

http://www.bacfrancais.com/texte/17-texte-que-serais-je-sans-toi.html

C'est un texte particulièrement touchant mis en chanson par Jean Ferrat. Cette musique et cette voix chante en moi avec beaucoup de nostalgie...C'est Lui qui m'a donné le goût de ces chansons à texte lorsque je préférais écouter de la pop rock. Aujourd'hui, en vieillissant, j'aime réécouter toutes ces musiques qui ont bercé mon enfance et particulièrement l'univers doux et poétique de Jean Ferrat.
Tu me manques...
Repost 0
Published by Solyzaan - dans Citations
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 19:10



Paysage Pluriel
est un recueil collectif, association de textes, peintures, et photos.
Une idée formidable lancée pour partager une croisière à travers différents univers.
Il s'agit d'abord de rencontres nées sur le Net grâce à nos différents blogs.
Et le voyage a pu commencé, une traversée exaltante entre nos rêves, nos échanges nombreux et fructueux.
Beaucoup de persévérance et de courage également (je pense à tous mais plus particulièrement à Quichottine pour la maquette et la préface, S.YO pour la couverture et Tilk pour son rôle de médiateur notamment avec l'éditeur).
Voilà, il est enfin arrivé ce "Paysage Pluriel", l'aboutissement de ce voyage, un partage de nos différentes émotions...
Merci à Céliandra, Gazou, Laé, MP, Marlou, Michel Gonnet, Pandora, Quichottine, S.YO, Sheedir, Sév et Tilk




En espérant que l'aventure continuera avec vous...




Repost 0
23 juillet 2009 4 23 /07 /juillet /2009 11:30

Curieusement Madame la Marquise ne porte pas une aussi éclatante robe vaporeuse brillant de mille feux bleus ...
Il semblerait que Monsieur aime plaire...
et que Madame préfère la discrétion d'un brun chaud et marbré pour butiner dans les fleurs ...
Bien qu'émerveillée par la splendeur de son Homme, lorsque je la regarde si discrète et gracieuse dans cette jolie fleur rose  pâle, je la trouve tout simplement ravissante...



Repost 0
Published by Solyzaan - dans Papillonnage
commenter cet article
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 12:57

En parcourant une nouvelle fois le blog de Sheedir, je découvre un papillon bleu, il s'agit de Monsieur.
Son bleu est lumineux, ses ailes vaporeuses. La photo est sublime.
Tout cela me fait penser aux magnifiques robes des marquises sous Louis XIV.
Je ferme les yeux et Monsieur se transforme soudain en Marquis...


Repost 0
Published by Solyzaan - dans Papillonnage
commenter cet article
21 juillet 2009 2 21 /07 /juillet /2009 16:27


Si on avait la vie qu'on rêve, on rêverait de la vie qu'on a

Isabelle DELVAUX

Extrait de Les Quatre vents de l'esprit


Repost 0
Published by Solyzaan - dans Citations
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 17:54

Mes enfants sont fans de gel. Ils en consomment des litres et des litres (j'exagère bien sûr !!). N'empêche que je râle car je trouve que le pot part trop vite...
Sans compter que c'est assez désagréable de toucher leurs petits cheveux qui sont alors durs comme les pics d'un hérisson !!
A moins que ce ne soit leur arme secrète pour que leur maman cesse enfin de les embêter en caressant leur petites têtes blondes (oupsssss les miens ne sont pas blonds, rires !!)

Quant à moi, c'est presque la même chose sans gel !!! Un cheveu à nature souple dans un pays avec beaucoup d'humidité et fortement venté. On y ajoute une grosse nature "sec et cassant" et me voilà desespérée... mais comment fait le hérisson pour ne pas déprimer ??? ce type de cheveux, ça doit être une arme de défense pour faire fuir, rires !!!
N'empêche que d'années en années, je n'ose plus  me regarder dans la glace (ce qui fait qu'il m'arrive de partir faire mes courses avec du blanc de dentifrice autour des lèvres, la honte !!! Sans que mon aîné qui m'accompagne ne me dise quoi que ce soit... ahh ces petiots, ahh pauvre de moi !!).


Repost 0
18 juillet 2009 6 18 /07 /juillet /2009 20:57

Coucou, je suis de retour !!!
Portée par tout ce vent certainement (1 semaine de tempête, je n'ai presque plus un seul cheveux sur la tête, rires !!)
Là je suis fatiguée (après 1/2 h de route, la chochotte !!), mais je reviens très vite visiter tous vos blogs et bien sûr répondre à vos com's !!!!
Bonne nuit (sans vent, exception faite de celui qui porte jusqu'aux étoiles, SVP !!)


Repost 0
16 juillet 2009 4 16 /07 /juillet /2009 13:21
77harpiste-trompettiste-13x19250507.jpg


Allez je vous envoie de la ziiiiik de ma destination vacances....J'adôoore l'univers musical...même si je ne joue d'aucun instrument et ne chante aucunement...(oui je sais je radotte même en vacances, rires !!)
Je ne sais comment, cette petite harpiste trompettiste a pu passé à la trappe . Je vous avez présenté en commençant ce blog dans la collection des zétérocliiites, le chanteur, la ballerine et il manquait bien évidemment la harpiste figurant également parmi mes premiers collages. 

L'esprit Jeune

Les arbres quand on les mesure sont bleus de joie
La terre quand on la suit est passionnément rousse
Le ciel quand on le dévisage est rose ou même lilas:
Les graminées plongeant comme la mer
La force appuie sur nous
Les esprits du côté du vent font leur prière
Les cheminées fument dans l'adoration;
La musique de contemplation saisit les oiseaux
Parce que l'âme est étendue plus haut que l'espace
Et plus haut que les conceptions et que l'Amour.

Pierre-Jean Jouve 1931


Repost 0
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 13:28


Lors d'un départ en vacances, corps et  esprit s'agitent avec les préparatifs.
Ils s'enivrent, s'émulsionnent imaginant l'ivresse et l'extase des activités toutes proches.
Le corps devient plus léger comme aspiré par l'esprit qui lui s'est déjà envolé vers d'autres contrées plus ou moins éloignées.
La silhouette devient euphorique....

Mais au fait savez-vous comment le nom d'Etienne de Silhouette est-il devenu un nom commun ???

Etienne de SILHOUETTE (1709-1767) est nommé contrôleur des finances de Louis XV (équivalent de notre ministre des Finances tout de même !!) en 1759 grâce à l'appui de Madame de Pompadour.  
A l'époque, le Royaume de France était dans une situation économique désastreuse : l'Etat dépensait trop.  Etienne de Silhouette cherche à faire des économies et prend alors des mesures drastiques. Ses réformes, efficaces, sont d'abord approuvées.
Mais ses projets d'impôts sur les terres des nobles et de réduction des dépenses de la Maison royale lui aliènent  la cour.
Dès lors des esquisses de sa caricature réduites à un fil se multiplient sur les vitre : la mode est à la raillerie ! Il devint si vite impopulaire que 9 mois seulement après sa nomination,  Monsieur de SILHOUETTE ayant trop d'ennemis fut remplacé
Ses ennemis continuèrent à s'acharner sur lui et à ridiculiser son nom. "A la Silhouette" devint synomyme de "pas cher", " à la va vite" ou encore "inefficace"...
On parla aussi d"économies à la Silhouette", pour des économies de bouts de chandelle, d"habits à la Silhouette" pour des habits mal découpés, de "portrait à la Silhouette" pour des dessins réduits à quelques traits.
Peu à peu, "silhouette" pris le sens qu'on lui prête aujourd'hui : un portrait de profil découpé dans du carton noir puis l'allure générale d'une personne...

C'est enfin un petit rôle au cinéma ou au théâtre, où le figurant n'a que quelques phrases à dire.

Repost 0
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 10:26

La sagesse commence dans l'émerveillement

Socrate

Repost 0
Published by Solyzaan - dans Citations
commenter cet article

Présentation

  • : Galerie SOLYZAAN
  • Galerie SOLYZAAN
  • : Bienvenue sur le blog d'une nana débordante d'imagination.... Les illustrations sont une véritable passion... Celles qui laissent s'exprimer les émotions... Fantaisies, espiègleries, facéties... Bonne humeur, images du bonheur, Je ne suis pas poète Mais avec les textes, je m'entête, Excellent moyen d'exorciser le manque de mots Heureusement, il y a des partages avec de vrais poètes et là c'est vraiment chouette !!!
  • Contact

Offrir des rêves

  L'Atelier de Mijoty  

banniere-mijoty.jpeg

    dont les bénéfices ont  permis

la réalisation du rêve  d'un enfant malade.

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères.


banniere-v-68771.jpeg

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères

Rechercher

hibou

Prénomènes

couvprenomenetbe

recueil disponible ICI

mamamiasapin16122011