Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2010 1 27 /09 /septembre /2010 17:22

Un clin d'oeil au petit com' de kasimir et son escarpolette, un mot qui sonne le bonheur et l'insouciance, avec une citation de Balzac et un lien vers le texte de la chanson duo interprétée dans l'opérette Véronique (1898)  

 

**************************************************************

 

L’insouciance est l’art de se balancer dans la vie comme sur une escarpolette, sans s’inquiéter du moment où la corde cassera.

   

Honoré de Balzac (1799-1850)  

 

 

Repost 0
Published by Solyzaan - dans Citations
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 12:22

naissance-de-escarposa-291008.JPG

 

 

De son soi caché dans une carapace naquit un être

prêt à voler vers son propre bonheur...

 

Repost 0
Published by Solyzaan - dans Papillonnage
commenter cet article
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 10:22

bigornelle-22092010.jpg

 

Allez zou, un autre dessin pour la communauté "l'Arbre à mots" de ff le balisier des couleurs Pour le  scaramouche l'idée me paraissait simple : un scarabée, une mouche..Le plus dur fût de parcourir les pages de mon Larousse des Animaux dans les catégories insectes...

 

Avec le nouveau mot " bigornelle", les pages sur les invertébrés mollusques m'ont fait moins grimacer...mais ensuite sont apparues les questions sur le mot en lui-même :   bigorne/ elle, une moitié féminine du bigorneau (dont je raffole par ailleurs) ???

 

Pas trouvé de bigorneaux dans mon larousse mais toute une série de gastropodes dont certains possèdent de luxueuses maisons !!! En effectuant un croisement entre larousse et le net, je suis effectivement  tombée sur des images de bigorneaux ( Littorina littorea ce qui m'a fait forcément fait pensé à Littorine) mais aussi sur des marginelles à coques oranges, magnifiques !!!

 

Je me suis donc inspirée de ces marginelles pour créer ma "bigornelle"... Si je trouve un peu de temps "calme" aujourd'hui, j'essaierai de la mettre en relief et couleurs...

 

N'hésitez pas à parcourir le blog de ff le balisier des couleurs pour retrouver les différentes créations des membres de la communauté !!!

 

 

Repost 0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 12:22

  A l'oeuvre on connaît l'Artisan.

Quelques rayons de miel sans maître se trouvèrent,

Des Frelons les réclamèrent.

Des Abeilles s'opposant,

Devant certaine Guêpe on traduisit la cause.

Il était malaisé de décider la chose.

Les témoins déposaient qu'autour de ces rayons

Des animaux ailés, bourdonnants, un peu longs,

De couleur fort tannée et tels que les Abeilles,

Avaient longtemps paru. Mais quoi! dans les Frelons

Ces enseignes étaient pareilles.

La Guêpe, ne sachant que dire à ces raisons,

Fit enquête nouvelle, et pour plus de lumière

Entendit une fourmilière.

Le point n'en put être éclairci.

De grâce, à quoi bon tout ceci?

Dit une Abeille fort prudente,

Depuis tantôt six mois que la cause est pendante,

Nous voici comme aux premiers jours.

Pendant cela le miel se gâte.

Il est temps désormais que le juge se hâte:

N'a-t-il point assez léché l'Ours?

Sans tant de contredits et d'interlocutoires,

Et de fatras, et de grimoires,

Travaillons, les Frelons et nous:

On verra qui sait faire, avec un suc si doux,

Des cellules si bien bâties.

Le refus des Frelons fit voir

Que cet art passait leur savoir;

Et la Guêpe adjugea le miel à leurs parties.

Plût à Dieu qu'on réglât ainsi tous les procès!

Que des Turcs en cela l'on suivît la méthode!

Le simple sens commun nous tiendrait lieu de Code;

Il ne faudrait point tant de frais;

Au lieu qu'on nous mange, on nous gruge,

On nous mine par des longueurs;

On fait tant, à la fin, que l'huître est pour le juge,

Les écailles pour les plaideurs.

 

Jean de La Fontaine (1621 -1695)

 

Les Frelons et les Mouches à miel est la vingt-et-unième fable du livre I de Jean de La Fontaine situé dans le premier recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1668

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 10:22

 

lutin scaramouche22092010

 

Pour la nouvelle communauté "l'Arbre à mots" créée par ff "le balisier des couleurs", voici le lutin scaramouche.

Précisons :

1- que je suis en retard, cette semaine étant celle de la "bigornelle" sur une idée de Jeanne Fadosi ( dessin de la nuit à venir)

2- qu'à priori il fallait travailler sur un mélange de scarabée et de mouche

3- que j'ai mis du temps à comprendre la différence entre scarabées et lucanes qui sont tous deux des coléoptères

4- enfin que, devant l'image d'un mâle lucane en combat, je n'ai pu m'empêcher de voir, dans ses mandibules, des jambes de lutins terminées par de jolis souliers...

 

 photo-lucanes.jpg

 

 

 

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 08:22

 Sur une idée de Midolu dans le cadre des appels à mots et créations lancés cet été ( bestiaires et herbiers  fantastiques à retrouver sur les blogs le balisier des couleurs, Azalaïs et Quichottine), l'escargorille a pris très vite des couleurs, heureux du bonheur procuré par cette "métarmophose".

 

escargorille-20092010.JPG

 

 

Repost 0
20 septembre 2010 1 20 /09 /septembre /2010 16:22

 Depuis quelques mois déjà, j'étais dans une période "zanimoos". Mais, hier soir semble avoir sonné le début d'une ère nouvelle : dessins de têtes féminines associées à une pensée. Ils viendront compléter une série de collages déjà commencés sur ce thème ...

  

 

En attendant, je vous laisse avec  l'escargorille dessiné pour Midolu il y a quelques jours. Dessiné vite fait une nuit, j'espère que ce premier jet lui plaira...A découvrir très bientôt en couleurs...

 

escargorille14092010-copie-1.jpg

 

 

 

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 19:22

mis-mzeelle-bonne-poire-250809.JPG

 

Une humeur qui refait surface de temps à autre face à ma tribu de garçons..

J'imagine que je ne dois pas être la seule à le penser parfois...

Demain sera un autre jour

 

 

Repost 0
18 septembre 2010 6 18 /09 /septembre /2010 19:22

  scarlett.JPG

collages sur papier aquarelle peint à l'acrylique 24x30cm  

 

 

ouvrir les yeux

sourire

suivre le mouvement

là ou il veut

onduler

 

là ou il veut

aller

se laisser porter

 dans la nuit

jusqu'à attendre

le jour

traverser le noir

jusqu'au rouge

lever les bras

devenir oiseaux

et explorer le monde

   

Texte de Tilk

 

 

 

Repost 0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 18:22

 

libellule

libellule photographiée près du dolmen du Toulvern à Baden (56)  

"Des mégalithes recensés à Baden, le dolmen de Toulvern est le plus remarquable par sa forme en Y avec deux couloirs.
Classé comme monument datant de 4000 ans avant J.-C. environ, l’exploration qui permettait d’y découvrir des objets  " néolithiques " et des statuettes romaines, tend à établir son origine néolithique et sa fréquentation jusqu’à la période romaine.
Depuis l’antiquité, le Golfe du Morbihan est resté un lieu privilégié pour la culture de l’huitre."

 

****************************************************************************************************************

 

MA LIBELLULE

 

En te voyant toute mignonne,
Blanche dans ta robe d'azur,
Je pensais à quelque madone
Drapée en un pan de ciel pur ;

Je songeais à ces belles saintes
Que l'on voyait, du temps jadis,
Sourire sur les vitres peintes,
Montrant du doigt le paradis ;

Et j'aurais voulu, loin du monde
Qui passait frivole entre nous,
Dans quelque retraite profonde,
T'adorer seul à deux genoux...

***

Soudain, un caprice bizarre
Change la scène et le décor,
Et mon esprit au loin s'égare
Sur de grands prés d'azur et d'or,

Où, près de ruisseaux minuscules,
Gazouillants comme des oiseaux,
Se poursuivent les libellules,
Ces fleurs vivantes des roseaux.

- Enfant, n'es-tu pas l'une d'elles
Qui me suit pour me consoler ?
Vainement tu caches tes ailes :
Tu marches, mais tu sais voler.

Petite fée au bleu corsage,
Que je connus dès mon berceau,
En revoyant ton doux visage,
Je pense aux joncs de mon ruisseau !

Veux-tu qu'en amoureux fidèles
Nous retournions dans ces prés verts ?
Libellule, reprends tes ailes,
Moi, je brûlerai tous mes vers ;

Et nous irons, sous la lumière
D'un ciel plus frais et plus léger,
Chacun dans sa forme première,
Moi courir, et toi voltiger.

 

François FABIÉ  (1846-1928)

in recueil Fleurs de genêts

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Galerie SOLYZAAN
  • Galerie SOLYZAAN
  • : Bienvenue sur le blog d'une nana débordante d'imagination.... Les illustrations sont une véritable passion... Celles qui laissent s'exprimer les émotions... Fantaisies, espiègleries, facéties... Bonne humeur, images du bonheur, Je ne suis pas poète Mais avec les textes, je m'entête, Excellent moyen d'exorciser le manque de mots Heureusement, il y a des partages avec de vrais poètes et là c'est vraiment chouette !!!
  • Contact

Offrir des rêves

  L'Atelier de Mijoty  

banniere-mijoty.jpeg

    dont les bénéfices ont  permis

la réalisation du rêve  d'un enfant malade.

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères.


banniere-v-68771.jpeg

Pour plus d'informations :

Les anthologies éphémères

Rechercher

hibou

Prénomènes

couvprenomenetbe

recueil disponible ICI

mamamiasapin16122011